Recherche

Un des grands atouts du CNRS en Rhône Auvergne est d’œuvrer dans tous les champs de la connaissance, et de nourrir un dialogue fécond entre sciences exactes et sciences humaines. Cette spécificité se retrouve dans l’éventail de laboratoires présents sur les sites lyonnais et clermontois, résolument multidisciplinaires. Les laboratoires stéphanois développent quant à eux deux axes principaux : l’ingénierie et les sciences humaines et sociales.

Des laboratoires dans toutes les disciplines

Tutelle de 125 unités de recherche et de service, le CNRS Rhône Auvergne est l’un des principaux acteurs publics de la recherche scientifique en région. Ses laboratoires couvrent tous les champs disciplinaires, chacune des grandes disciplines étant coordonnée au niveau national par un institut scientifique.

Les sciences chimiques – Institut de chimie (INC) - 16 unités

Avec onze laboratoires, une fédération de recherche et plusieurs groupements de recherche, la chimie est un des domaines majeurs en Rhône Auvergne. La présence de laboratoires au meilleur niveau international entre en synergie avec les industriels implantés notamment dans la « Vallée de la Chimie ». Ils développent des approches fondamentales dans de multiples secteurs de la chimie, mais également aux frontières avec d’autres disciplines comme la biologie, les matériaux, les nanosciences ou la physique. Les laboratoires sont fortement impliqués dans le domaine de la chimie verte, des nouvelles énergies (bio-procédés, carburants spatiaux et bio-carburants, matériaux biosourcés) et de la santé.

Site de l'INC

L’écologie et l’environnement – Institut écologie et environnement (INEE) – 12 unités

Avec notamment sept laboratoires et trois fédérations, ces recherches visent une meilleure compréhension du fonctionnement des systèmes biologiques, des écosystèmes et de leur évolution. Utilisant des approches pluridisciplinaires, elles étudient le vivant dans toute sa diversité, du gène à l'écosystème, à différentes échelles de temps et niveaux d’organisation, en milieu naturel et en conditions contrôlées.

Site de l'INEE

Les sciences physiques - Institut de physique (INP) – 4 unités

Les deux laboratoires de physique du CNRS en Rhône Auvergne sont situés à Lyon et viennent s’ajouter à trois fédérations et un groupement de recherche. Ils couvrent un très large spectre allant de la physique de la matière dense ou diluée, à l'optique et les lasers, et aux nanosciences. Les ouvertures transdisciplinaires sont un point marquant, notamment vers la biologie, la biochimie, la santé, la géophysique, les mathématiques, l’énergie et l'environnement.

Site de l'INP

La physique des particules - Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) – 4 unités

Boson de Higgs, ondes gravitationnelles, anti-matière, énergie noire… : autant de grandes découvertes ou de défis non résolus, dont la portée est encore insaisissable mais les retombées technologiques déjà présentes. Souvent aidés par leur proximité avec le Cern, deux laboratoires du territoire contribuent à ces recherches d’avant-garde et à bien d’autres : l’Institut de physique des deux infinis de Lyon et le Laboratoire de physique de Clermont-Ferrand. A leurs côtés : le très puissant Centre de calcul de l’IN2P3, à qui on doit d’ailleurs le premier site internet français…

Site de l'IN2P3

Les sciences biologiques - Institut des sciences biologiques (INSB) - 21 unités

Ce domaine est un des points forts en Rhône Auvergne, avec notamment une quinzaine de laboratoires de visibilité nationale et internationale. Ils développent un continuum de recherche allant du fondamental aux applications pour la santé. Neurosciences, cancérologie, immunologie, infectiologie, génétique et nutrition sont parmi les sujets d’excellence de ce territoire.

Site de l'INSB

Les sciences de l’Homme et de la société - Institut des sciences humaines et sociales (INSHS) – 20 unités

Rhône Auvergne constitue avec Lyon l’un des principaux pôles nationaux en sciences humaines et sociales. Cette circonscription compte près de vingt laboratoires, dont trois à Clermont-Ferrand. Ils couvrent l’ensemble des disciplines et des thématiques SHS avec une identification internationale très marquée, par exemple dans les études sur l’environnement, la ville et l’urbanité, l’économie expérimentale, les sciences de l’éducation, les sciences du religieux et de la laïcité ainsi que les sciences de l’Antiquité et l’archéologie.

Site de l'INSHS

Les sciences de l'information - Institut des sciences informatiques et de leurs interactions (INS2I) - 8 unités

Avec trois laboratoires et une fédération de recherche dans ce domaine, Rhône Auvergne a une identité forte en informatique fondamentale mais aussi dans les domaines du parallélisme, de l’informatique distribuée et du calcul haute performance, de l’informatique graphique, du traitement d’images – notamment médicales et en sciences de l’Univers -, de la réalité virtuelle, de la modélisation, de la gestion de masses de données et des systèmes, réseaux et télécommunications.

Site de l'INS2I

Les sciences de l’ingénierie - Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) – 21 unités

Avec treize laboratoires et une fédération de recherche, Rhône Auvergne est la première circonscription de province en ingénierie. Les domaines de la mécanique, des matériaux et de l’«electrical engineering » (génie électrique, photonique, électronique et nanotechnologies) et de la robotique sont réputés internationalement. Ils s’articulent notamment autour de l’énergie, des transports, du manufacturing et de la santé.

Site de l'INSIS

Les sciences mathématiques - Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions (INSMI) - 9 unités

Principalement articulées en Rhône Auvergne autour de trois laboratoires et de deux fédérations, les recherches abordent tous les domaines des mathématiques, avec des personnalités de tout premier plan. Elles sont autant fondamentales qu’appliquées, à l’instar des accompagnements proposés aux entreprises pour l’utilisation et le développement d’outils de calcul, de modélisation, de simulation et d’optimisation.

Site de l'INSMI

Les sciences de l'Univers - Institut national des sciences de l’Univers (INSU) – 6 unités

Rhône Auvergne révèle plusieurs facettes dans ce domaine. L’Observatoire de physique du globe de Clermont-Ferrand est une référence internationale en chimie et physique de l’atmosphère, et - bien entendu ! - en volcanologie. Très complémentaire, l’Observatoire des sciences de l’Univers de Lyon mobilise quant à lui des équipes internationales en astrophysique et en géologie.

Site de l'INSU

* Données au 01/01/2020

Pour trouver un laboratoire :

Une vocation d’ouverture vers la société

A quoi servent des recherches fécondes si elles restent en laboratoire ? Parmi les missions du CNRS, on compte aussi celle du transfert technologique et celle du partage des connaissances avec le public le plus large possible. Vous cherchez à rester connectés à la recherche ? En plus des dispositifs et médias nationaux tels que CNRS Le Journal , Zeste de sciences ou CNRS Images, le CNRS Rhône Auvergne vous propose d’entretenir des liens avec lui en région.

  • Vous voulez rester informés ?

Tout comme notre compte Twitter, les rubriques Actualités et Agenda de ce site relaient les dernières découvertes de nos laboratoires et les prochains évènements, dont une partie est résolument « grand public ».

Le CNRS Rhône Auvergne travaille avec tout un ensemble d’acteurs culturels qui eux aussi font écho aux recherches des laboratoires du territoire. Ainsi, Echoscience Auvergne Astu’Sciences  Pop' Sciences à Lyon, La Rotonde à Saint-Etienne, le Planétarium à Vaulx-en-Velin, le musée des Confluences ou l’Observatoire de Lyon à Saint-Genis sont riches en annonces et évènements.

  • Vous recherchez un spécialiste ?

Enseignants, journalistes, animateurs, médiateurs, programmateurs : le pôle communication de la délégation Rhône Auvergne est à votre disposition pour vous aider à identifier et à contacter des chercheurs, spécialistes de la thématique qui vous intéresse. Ces derniers pourront vous aider à préparer une action sur un sujet scientifique, ou intervenir lors d’un temps de rencontre en groupe (dans le cadre scolaire ou des loisirs).
Attention : seules les demandes concernant des groupes encadrés seront traitées, les demandes individuelles ne pourront pas être prises en compte.

Contacter le service communication

Focus « Actions avec et pour les moins de 25 ans »

  • Clubs CNRS

Vous voulez instaurer un dialogue régulier entre un groupe de jeunes (dans le cadre scolaire ou des loisirs) et de chercheurs avec la création d’un « Club CNRS » dédié ? Le CNRS assure la mise en relation du groupe avec des scientifiques, et peut proposer un soutien financier.
Contacter le service communication

  • Projets Passion recherche

Vous voulez porter un projet de groupe ponctuel en collaboration avec un scientifique ? Les jeunes et leurs professeurs ou animateurs ont l’initiative, imaginent la forme qu’il prendra (maquette, exposition, document audiovisuel, etc.) et le CNRS Rhône Auvergne vous met en relation.
Contacter le service communication

  • Vous voulez accueillir une animation scientifique itinérante ?

Catalogue
© Service communication Rhône Auvergne

Le CNRS Rhône Auvergne vous présente un catalogue dédié, avec des conférences, ateliers, jeux ou encore démonstrations portés par une dizaine de laboratoires du territoire.
Vous souhaitez faire venir une de ces animations dans votre établissement scolaire, centre culturel, association ? La démarche à suivre est très simple. Il vous suffit de contacter le service communication
en spécifiant l’action qui vous intéresse ainsi que la date à laquelle vous souhaitez la programmer, et vous serez mis en relation avec le/les intervenant(e)s concerné(e)s.